Polylang, le plugin qui fait trembler WPML !

Au cours d’une conversation avec @kreestal sur les outils WP destinés au multilingue, celle-ci m’a parlé du plugin Polylang. Je ne connaissais pas cette solution qui commence à faire sa place dans la communauté.

Mon titre est quelque peu abusif car en vérité personne ne tremble vraiment mais la solution Polylang se pose en alternative crédible à WPML. Le système est différent et peut-être même mieux pensé.

La logique Polylang

Là où AMHA la logique de Polylang surclasse celle de WPML est que Polylang utilise le Template Hierarchy de WordPress en s’appuyant notamment sur les taxonomies pour créer les différentes versions du site.

Ainsi là où WPML effecture des requêtes, un peu particulières dirons-nous, Polylang colle plus au core, ce qui pour moi, est toujours meilleur !

Des stats rassurantes

Ce n’est que très rarement un facteur important dans mon analyse d’un plugin mais parfois les chiffres ont du sens notamment pour ce genre de plugin qui vise le très très grand nombre (comme tout plugin finalement #oupas).

Côté support, si les threads ne sont pas tous résolus, une bonne partie l’est et surtout l’activité du développeur dans cette section est récente! Cela signifie que l’auteur fournit du support quand il a le temps. C’est un bon point. Mais sûrement moins réactif que le support premium de WPML (c’est aussi cela que l’on paie dans une extension premium).

Plusieurs centaines de milliers de téléchargements et plusieurs centaines de 5 étoiles.

Les gros plus du plugin

Le plugin Polylang a 7 atouts majeurs :

Le point faible

Le point faible du plugin, pour le peu que je l’ai testé avant de rédiger cette article, réside essentiellement dans le support. WPML continuera à marquer des points par rapport à Polylang un bon bout de temps. Cela dit la prise en main avec Polylang est largement plus simple.

Mais le support ça se paie ou alors il faut patienter. Mais derrière il y a aussi une notion d’engagement. Avec WPML vous êtes à peu près sûr que le dév du plugin va perdurer alors qu’avec Polylang c’est au bon vouloir de l’auteur et de la communauté.

Ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain!

Polylang est un fork de WPML en quelque sorte, comme se présentait WPSEO par rapport à All in One SEO à l’époque. Dire que Polylang est mieux pensé et plus simple n’est pas dire que WPML est naze, bien au contraire.

A vous de vous faire votre propre opinion mais je pense que cela vaut le détour.

Signalement faille CRSF

@TweetPressFr Dommage que dès qu’il fait de l’ajax, il ne mette aucun token de sécu uneasy

— Julio Potier Ⓦ?️ (@BoiteAWeb)

March 21, 2014