Le Jetpack made in Twitter ?

Twitter a l’art des entrées fracassantes mais cette fois-ci peut-être pour le meilleur.

Twitter a lancé son Jetpack cette semaine. Le titre est racoleur, en réalité je ne devrais pas méler Jetpack à tout ça. Par l’intermédiaire de Niall Kennedy, développeur chez Twitter et déjà auteur de plugins WordPress populaires, Twitter a sorti son application avec WordPress. La promesse : le tout en un.

A priori déjà un succès puisque plus de 10000 activations. Oui, c’est tout nouveau tout beau, maintenant le repository des plugins WordPress affiche désormais le nombre d’installations actives plutôt que le nombre de téléchargements finalement peu parlant. A noter que la stat est toujours dispo et que l’onglet “stats” a été remanié. Je trouve cela beaucoup plus clair. Bravo wordpress.org !

Maintenant pour revenir à Twitter cette semaine fut riche en réflexion.

Qué passa ?

@TweetPressFr tu as vu ? https://t.co/W1Tz4dK3tB

— Thierry Pigot Ⓦ (@thierrypigot)

February 26, 2015

J’ai créé un petit plugin qui ajoute les meta Twitter dans WordPress pour faciliter les demandes d’ajout de cards Twitter sur les sites propulsés par WordPress. A ce jour on approche les 100 000 téléchargements, un peu plus de 8000 installations actives et la plupart sous la dernière version.

Le plugin est loin d’être parfait surtout qu’il s’agit de mon premier publié sur WordPress.org mais grâce aux dons j’ai pu le maintenir et amélioré le code et surtout répondre aux supports.

Twitter l’a intégré à sa documentation dans son CMS Integration Guide et vla ti pas qu’il sort maintenant son plugin, qui fait les cards ET beaucoup d’autres choses, peut-être même le café qui sait smile

1ère réaction (sans réflexion) : “oh les malins !”

Pré-requis PHP 5.4 BOOM ! Ici c’est WordPress les gars ! Le pré-requis de base est PHP 5.2.4, on est pas tellement fier mais bon c’est comme ça. Donc ma première réaction a été de dire “pff sont nazes les mecs, blabla”.

Avec le recul je ne suis vraiment pas content de ma réaction. Assez paradoxal finalement pour quelqu’un qui aime bien que les choses bougent. Charité bien ordonnée…

Pourquoi c’est top !

C’est génial parce que finalement seuls les gros acteurs peuvent infléchir une tendance, “de boulet”, qu’a WordPress avec sa rétrocompatibilité et les soucis de sécurité et la frustration des développeurs qui pleurent des larmes de sang dans certains cas. Si un grand joueur comme Twitter vient dans la communauté et dit :

Les gars c’est PHP 5.4 sinon rien, understand man ?!!
Et bah justement ça peut inciter les utilisateurs à changer de version PHP ou tout bonnement à s’y intéresser. Et PHP 5.4 c’est pas seulement des features sympas pour le dév c’est aussi et surtout une meilleure sécurité !

D’ailleurs quand on regarde ce que dit WordPress ça va dans ce sens :

PHP version 5.2.4 or greater (recommended: PHP 5.4 or greater)

Decision over option

La philosophie de WordPress n’est-elle pas celle-ci ? Plutôt qu’à chercher à contenter tout le monde, prenons des décisions. PHP 5.4 minimum c’est une putain de décision pour un plugin WordPress mais ça va dans le bon sens je pense.

Entendons-nous bien, je partage une réflexion que j’ai eue, notamment avec mes collègues, je n’affirme rien. Pour autant l’immoblisme tue dans le web ! Ecoutons un peu plus les @rarst et autres excellents dévs qui gueulent à ce propos. peut-être n’est-ce pas complétement idiot non ?

Oui mais bien…

Là y a l’intention mais on a vu quelques soucis de code tout de même :

  • Tu connais pas add_query_arg() ? source
  • Tu veux pas rajouter un dirname pour voir ? source

Alors y a du namespace, du composer, autoload machin mais certaines parties virent au what the fuck.

Maintenant rien n’est figé, il y a un github donc pour faire des pull request pour les mécontents ce qui compte c’est l’énergie derrière et peut-être l’impulsion pour d’autres développeurs qui hésiteraient à se pointer sur WordPress.org avec des exigences PHP.

Autre bémol

Je n’aime pas trop les solutions “tout en un”. Jetpack est plutôt l’exception car il s’agit de fonctionnalités provenant de WordPress.com et à destination du Grand Public. En plus les interlocuteurs sont ouverts et réactifs : des améliorations ont été apportées ces derniers mois notamment pour les dévs.

Ici je suis un peu sceptique sur cet espèce de bundle de fonctionnalités Twitter, genre tu prends tout ou rien. Au moins avec Jetpack tu peux désactiver des modules. Cela dit c’est discret, tu regardes leur UI c’est très simple et assez flui

 Vers le haut et au-delà

La communauté WordPress c’est nous qui la faisons, le niveau d’exigence aussi. WordPres a déjà la satisfaction des utilisateurs. L’admin de WordPress est une énorme contribution au web de ces dernières années. Si maintenant WordPress devient attirant pour les techos vous imaginez les débouchés, les évolutions ?

Conclusion

Mea culpa et prenons exemple, nous, les dévs de plugins WordPress mais que cela ne nous empêche pas de faire les choses bien. Découvrir de nouvelles techniques est exaltant (units tests, composer, POO, etc) mais tâchons de ne pas oublier la base. Voyons si cette tendance developer-friendly se poursuit smile